Accueil Des bandes dessinées 10 méchants incroyables Les Quatre Fantastiques n’ont pas été assez punis

10 méchants incroyables Les Quatre Fantastiques n’ont pas été assez punis

0
10 méchants incroyables Les Quatre Fantastiques n’ont pas été assez punis


Dans le monde des super-héros, la science et la compassion passent parfois avant la justice. Découvrez comment les Quatre Fantastiques gèrent certains de leurs méchants les plus terrifiants avec des gants pour enfants.

Nous commençons notre aventure avec Kang, un conquérant qui se trouve être un voyageur temporel et descendant de Richard. Malgré l’incroyable technologie de Kang, les Quatre Fantastiques, grâce à leur ingéniosité scientifique, auraient pu l’arrêter pour de bon. Mais pourquoi ne l’ont-ils pas fait ? Peut-être qu’au fond, ils ressentaient un lien avec ce méchant énigmatique.

Annihilus, Galactus, Mole Man, Hulk, Kang le Conquérant, Maximus le Fou, Namor, Super-Skrull, Terax le Dompteur

Une relation complexe

Nathaniel Richards, battu par Kang, a fait ses débuts dans The Avengers #8 (septembre 1964). La relation de Kang avec les Quatre Fantastiques est compliquée, car il est probablement un descendant de Reed Richards et s’abstient d’éliminer l’équipe pour éviter de ruiner sa propre existence. Les Quatre Fantastiques, pour leur part, ont également été prudents dans leur traitement envers Kang, faisant preuve d’une gentillesse inattendue envers qui pourrait être leur future progéniture.

Un ennemi imprévisible

Terrax le Dompteur ou Tyros est un autre exemple de cette tendance. Apparu pour la première fois dans Les Quatre Fantastiques #211 (octobre 1979), ce Héraut de Galactus a la capacité de manipuler les rochers et les pierres, doté de la Force Cosmique. Malgré leur force, les Quatre Fantastiques, en particulier M. Fantastic, ont réussi à trouver un moyen de détrôner Terax. Mais ils ont choisi une stratégie plus douce.

Un méchant qui mérite pitié

Dans Fantastic Four #1 (novembre 1961), nous rencontrons Mole Man Harvey Rupert l’Ancien. Le premier méchant auquel ces Quatre Fantastiques ont été confrontés était, au fond, un homme normal et blessé cherchant à se venger du monde qui lui avait fait du tort. La sympathie des Quatre Fantastiques pour lui était évidente, car ils ont choisi une approche compatissante plutôt qu’une discipline sévère.

Un ennemi qui peut être vaincu

Hulk, bien que souvent considéré comme un super-héros, a eu sa chance avec les Quatre Fantastiques. Introduit dans L’Incroyable Hulk #1 (mai 1962), Hulk s’est avéré être un adversaire redoutable, mais la Femme Invisible, avec ses capacités uniques, pourrait facilement le vaincre. Cependant, l’équipe a choisi de ne pas utiliser toute sa puissance contre lui.

Annihilus, Galactus, Mole Man, Hulk, Kang le Conquérant, Maximus le Fou, Namor, Super-Skrull, Terax le DompteurAnnihilus, Galactus, Mole Man, Hulk, Kang le Conquérant, Maximus le Fou, Namor, Super-Skrull, Terax le Dompteur

Un certain soldat

Le super-crâne Kl’rt est apparu pour la première fois dans Fantastic Four #18 (septembre 1963). Bien qu’il possède les pouvoirs des Quatre Fantastiques, son manque de ruse et de stratégie le rend moins dangereux. Encore une fois, les Quatre Fantastiques se sont retenus, opposant une résistance mesurée face à un ennemi facilement vaincu.

Un ennemi corrompu

Annihilus, introduit dans Fantastic Four Annual #6 (novembre 1968), est un autre exemple clé. Ce méchant de la zone négative brandissant une barre de contrôle cosmique aurait pu être neutralisé par les Quatre Fantastiques, en particulier M. Fantastic. Cependant, ils ont choisi de ne pas faire ce qu’ils pouvaient en permettant à Annihilus de poursuivre sa destruction.

Essai intact

Galactus, introduit dans Fantastic Four #48 (mars 1966), représente une menace à l’échelle cosmique. Si les Quatre Fantastiques l’ont affronté avec succès à plusieurs reprises, ils n’y sont jamais parvenus malgré leur capacité à le faire.

Roi de l’Atlantique

Namor Submarine, associé pour la première fois aux Quatre Fantastiques dans Marvel Comics #1 (octobre 1939) sous une forme ou une autre, notamment par la Femme Invisible. La tension amoureuse entre Namor et la Femme Invisible a probablement influencé la décision de l’équipe de ne pas aller jusqu’au bout.

Une tragédie personnelle

Maddy Maximus, introduite dans Fantastic Four #47 (février 1966), est un personnage tragique rendu fou par la voix de son frère Black Bolt. Conscients de cette tragédie, les Quatre Fantastiques choisissent d’avoir plus de sympathie pour lui.

Annihilus, Galactus, Mole Man, Hulk, Kang le Conquérant, Maximus le Fou, Namor, Super-Skrull, Terax le DompteurAnnihilus, Galactus, Mole Man, Hulk, Kang le Conquérant, Maximus le Fou, Namor, Super-Skrull, Terax le Dompteur

Un rival complexe

Enfin, le Dr Doom, apparu pour la première fois dans Les Quatre Fantastiques #5 (juillet 1962), entretient une relation compliquée avec les Quatre Fantastiques, en particulier Reed Richards. Même s’ils étaient ennemis, il y a eu des moments de coopération et de compréhension mutuelle, qui ont conduit à des comportements moins violents entre eux.

Une famille exemplaire

L’histoire des Quatre Fantastiques est un mélange étonnant d’action, de science et d’empathie. Son approche humaine envers ses ennemis montre une profonde compréhension de la dualité entre héros et méchant. Dans leurs combats et leurs dilemmes moraux, ils nous enseignent que la véritable force ne réside pas seulement dans la force physique, mais aussi dans la connaissance, la compassion et la capacité de voir au-delà du conflit. Ces personnages emblématiques continuent d’inspirer des générations de fans, nous rappelant qu’au cœur de chaque héros se cache une âme noble qui se bat pour un monde meilleur.

0:00
0:00