Accueil Curiosités 3 nouveaux contrôleurs délicats

3 nouveaux contrôleurs délicats

0
3 nouveaux contrôleurs délicats


Trois des moniteurs les plus stupides du monde audiovisuel.

De nombreux commissaires fictifs nous ont fait découvrir des médias tels que la littérature, la bande dessinée, le cinéma ou la télévision, dont la plupart possèdent une grande intelligence et une grande capacité à résoudre des problèmes très complexes. Cependant, il y a aussi le revers de la médaille, c’est-à-dire des contrôleurs complètement erronés, dont la capacité à résoudre les cas est généralement inutile, à moins qu’ils n’aient la chance de leur côté ou une aide extérieure, ce qui peut être confirmé par exemple par : Si vous continuez à lire cet article, voici les trois contrôleurs que vous trouverez : –

Inspecteur Closeau

Si l’on parle d’inspecteurs corrompus, on ne peut évidemment pas citer Jacques Clouseau, un policier qui ne cesse de résoudre les affaires qu’il rencontre. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le personnage a été joué par Peter Sellers six fois au total : La Panthère Rose (1963), Une nouvelle affaire de l’inspecteur Clouseau (1964), Le Retour de la Panthère Rose (1975), La Panthère Rose frappe à nouveau. (1976), La Revanche de la Panthère Rose (1978) et Sur les traces de la Panthère Rose (interprétation posthume sortie en 1982).

Avant le décès de Peter Sellers, c’est Alan Arkin qui prend le relais avec The King of Tragedy (1968), qui se situe entre le deuxième et le troisième de l’ancien interprète. Roger Moore lui a donné vie dans La Malédiction de la Panthère Rose (1983) et Steve Martin dans les remakes La Panthère Rose (2006) et La Panthère Rose 2 (2009).

En plus des films mentionnés dans les paragraphes précédents, Jacques Clouseau est apparu dans la version animée de La Panthère Rose (1964 – 1980), bien qu’ici il n’était connu que sous le nom d’Inspecteur, bien qu’au début des années 80, des bandes dessinées sur cette race particulière de gomme étaient publié, il s’appelait Inspecteur Riffifi.

Inspecteur Zenigata

Closeau, Widget, Contrôleurs, Refifi, ZenigataCloseau, Widget, Contrôleurs, Refifi, Zenigata

Un autre membre du groupe des flics durs est Koichi Zenigata (connu sous le nom de Basilio dans notre pays) qui travaille pour Interpol dont le plus grand intérêt est d’arrêter un voleur connu sous le nom de Lupin III, le petit-fils du célèbre Arsenio Lupin. Un rival qui désigne l’inspecteur par le surnom de « Papa » n’est en mesure de le faire qu’occasionnellement et toujours pour une courte période. Cependant, même si Zenigata a toujours considéré Lupin III comme le coupable de tous les vols, ils ont parfois travaillé ensemble vers un objectif commun.

Le premier dessin animé de Zenigata est apparu dans le manga Lupin III (1967) écrit et dessiné par Monkey Punch, dans l’introduction fringante des Aventures de Lupin III publiée dans le premier numéro. Cependant, en raison de son désir de capturer Lupin III, il doit une grande partie de sa renommée internationale à la série animée (actuelle depuis 1971), le contrôleur apparaissant à plusieurs reprises dans de nombreux chapitres. En spécial, des films d’œufs et d’animation, parmi lesquels on peut souligner El Castillo de Cagliostro (1979) et Lupin III : Le Premier (2019).

Cependant, Koichi Zenigata a été joué par de vrais acteurs à deux reprises : Shiro Ito l’a joué dans Lupin III : Étrange stratégie psychokinétique (1974), bien qu’il s’appelle Heiji, et que Tadanobu Asano l’a incarné. Dans Lupin III et le cœur pourpre de Cléopâtre (2015).

Gadget de détective

Closeau, Widget, Contrôleurs, Refifi, ZenigataCloseau, Widget, Contrôleurs, Refifi, Zenigata

Et nous concluons notre revue des inspecteurs corrompus avec ce personnage particulier qui a joué dans la série de dessins animés Inspecteur Gadget (1983 – 1986), qui a servi de base à cinq autres émissions spéciales télévisées, toutes entre 1992 et 1992. 2018, bien que le personnage soit apparu dans d’autres médias.

La série suit les aventures de cet homme à moitié cyborg, qui utilise des gadgets bioniques implantés dans son corps, comme le gadget copter que l’on voit sur la photo accompagnant cet épisode, pour combattre l’équipe MAD dirigée par le maléfique et mystérieux Dr. Gang, bien que son niveau de stupeur soit si grand qu’une belle femme avec un livre informatique Et il n’aurait pas pu résoudre une affaire sans l’aide de son intelligente nièce Sophie. Dans l’année Dans les années 1980, et son chien Sultan, qui a la capacité de se faire passer pour lui.

Bien sûr, s’il existait des versions live-action des inspecteurs susmentionnés, le protagoniste de l’épisode n’en serait pas moins, comme le montrent les films qui en ont résulté, Inspecteur Gadget (1999) et Inspecteur Gadget 2 (2003). Matthew Broderick et French Stewart ont joué respectivement.

0:00
0:00