Revue de la bibliothèque Conan. Conan Chronicles 2 – Le cœur de Yag-Kosha

0
52
Las crónicas de Conan


Kurt Busiek, Cary Nord, Mike Mignola, Timothy Truman et d’autres auteurs nous présentent The Elephant Tower et d’autres histoires dans le deuxième volume de The Conan Chronicles, publié par Panini Comics.

Conan reçoit un excellent traitement chez Panini Comics, et chaque mois nous aurons plusieurs volumes où Cimmerian est le personnage principal, soit dans la plateforme classique Marvel Comics, actuellement de Jason Aaron, en tant qu’allié des Avengers. Ou, pour beaucoup, l’apogée du personnage s’est produite au tournant du siècle, lorsque Kurt Busick et d’autres comme Mike Mignola ou Timothy Truman ont mis à jour leurs aventures classiques avec un ton plus moderne.

Le deuxième volet de cette collection de bandes dessinées nous arrive intitulé The Conan Library. Conan Chronicles 2 – Le cœur de Yag-Kosha.

Épées, sorts, trésors, monstres et bien plus encore.

Au moment où cette série a commencé à paraître, chaque histoire écrite sur Conan avait été adaptée en bande dessinée au moins une fois. Cependant, alors que l’humour que Roy Thomas et John Buscema ont fait pour Marvel Comics il y a plusieurs décennies séduisait de nombreux lecteurs, cette série de bandes dessinées de chevaux noirs se voulait plus ambitieuse…

Il ne s’agissait pas seulement de mettre à jour. L’idée n’est pas de répéter les mêmes histoires, mais avec une narration en phase avec la mode et un style graphique plus attractif pour les jeunes lecteurs du XXIe siècle. John Byrne ne voulait pas faire ce qu’il a fait avec Spiderman : Chapitre Un, car, avec tout le respect que je vous dois, il faisait mieux que ses prédécesseurs.

Kurt Busiek a eu la désagréable idée de répéter le tour sans fin d’un sorcier qui veut invoquer un monstre lovecraftien lorsqu’une jolie jeune femme détruit l’armée de Conan avec une épée. Le résultat est celui-là, qu’on a déjà vu dans le premier tome et qui est encore plus intéressant dans ce second : le but de traduire, non content d’adapter et de sauter les écrits de Robert E. Howard. Enrichissez-les et donnez-leur du nouveau contenu.

Conan, Panini Bandes dessinées

Tour de l’éléphant

L’histoire de The Elephant Tower (écrite à l’origine en 1933) est une histoire que nous avons vue transformée en vignettes, d’abord avec l’art de Barry Windsor-Smith et plus tard avec l’art de Buscema, dans les deux cas avec Thomas comme scénariste. Nous trouvons ici un jeune Conan sur une scène où compromettre les choses des autres est son mode de vie, et il n’y a pas de meilleur endroit pour ce genre de vie que dans Samurai.

Là, Cimmérien entend l’histoire d’un trésor connu sous le nom de Cœur d’éléphant, trouvé dans la redoutable Tour du Sorcier. Il est clair qu’il lui faut dix secondes pour se décider à chercher le trésor, mais il n’est pas le seul à avoir une telle idée cette nuit-là, il finit donc par être obligé de rejoindre un voleur nommé Nemedia Taurus. Pour attaquer la tour, un groupe condamné à être séparé pour trahison.

Après avoir combattu des créatures surnaturelles fantastiques, Conan arrive à ce qu’il pense être un trésor, et il s’agit en fait d’une créature avec un corps humain et une tête d’éléphant appelée Yag-Kosha, qui semble avoir été tirée d’une histoire de l’ami de Conan. Howard, HP Lovecraft (tant pour sa forme que pour sa puissance et la résonance phonétique de son nom).

En conclusion, Conan se rend compte qu’il y a quelqu’un qui veut richesse et honneur de ce solitaire égoïste et cruel, et il accepte d’aider Yag-Kosha à venger la sorcière qui l’a gardé emprisonné pendant si longtemps. Pendant des centaines d’années pour exploiter sa puissance.

Busiek développe cette histoire, l’une des plus connues du Cimmérien, dans les trois premiers numéros rassemblés ici, avec une longueur beaucoup plus longue que les versions précédentes, ce qui lui permet d’être très fidèle à l’œuvre originale (dans ce cas l’histoire mérite l’année). Et avec Cary Nord, Mike Kaluta et Dave Stewart qui réussissent, il n’y a rien à redire sur le travail visuel.

Conan, Panini Bandes dessinées

Mignola et compagnie

Au-delà de la belle histoire avec laquelle s’ouvre ce volume, on retrouve de nombreux chapitres marquants pour diverses raisons. Par exemple, dans Hall of the Dead, nous avons le grand Mike Mignola comme scénariste de l’histoire, qui ne compte initialement que deux pages d’histoire. Heureusement, Mignola a pu l’enrichir de sa touche signature, montrant son amour pour le mythe de Lovecraft. Malheureusement, en tant qu’illustrateur, nous ne voyons ici que Mignola sur les couvertures, qui d’ailleurs sont extrêmement délicieuses…

Dans Narrateur, nous obtenons une reprise du grand Tony Harris, où l’on voit l’image de Conan dans le visage familier et immortel de Robert E. Howard. Cette version, magnifiquement dessinée par Eric Powell, est un hommage clair à des créateurs légendaires comme Solomon Kane ou Cool. Et Raphael Kayanian jouera dans Tour Tara-Tez, un numéro qui tourne autour de la peinture de cet artiste, unique en ce qu’il montre des scènes d’action étonnantes.

Le fait est que chacun des nouveaux numéros inclus ici est une adaptation de l’histoire de Howard ou quelque chose de nouveau, écrit par Busick ou un auteur invité et se déroulant à l’âge adulte ou dans la jeunesse de Conan. Et graphiquement parlant, cette taille est très différente mais en aucun cas décevante. Par conséquent, cela peut être considéré comme un autre succès pour les adeptes du Cimmérien. Espérons que le prochain épisode ne tarde pas trop à attendre…

Quant à l’étonnante édition, l’édition cartonnée de Panini Comics contient 504 pages couleur mesurant 17 x 26 cm. Et comprend l’édition américaine de la série régulière du personnage du n°20 au n°39, traduite par Joan Joseph Musara, ainsi que le volume final avec une couverture de tous les problèmes inclus et une grande quantité de matériel supplémentaire. Le prix public conseillé pour cette taille est de 47 € et sa mise en vente est prévue pour septembre 2023.

Chroniques de Conan

Bibliothèque Conan. Conan Chronicles 2 – Le cœur de Yag-Kosha

Avec “Elephant Tower” et d’autres histoires ! Conan le barbare met en vedette des légendes d’épées, de sorciers, d’araignées géantes et de créatures géantes, basées sur les œuvres originales de Robert E. Howard. Voler le cœur des éléphants, un joyau inestimable, dans une tour non gardée semble être un jeu d’enfant, mais rien n’est facile pour Conan !

Ensuite, un flirt avec la femme d’un juge sème le trouble, et les aventures de Conson dans la Cité des Voleurs continuent de se heurter à des dangers à la fois humains et inhumains.

Auteurs : Tony Harris, Mike Mignola, Kurt Busiek, Carrie Nord, Dave Stewart, Mike Kaluta, Eric Powell, Raphael Kayanian et Timothy Trueman.